Connectez-vous S'inscrire
HANDSEVEN : Devenez l'acteur de toute l'actualité du Handball !




Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
Rss
Mobile
Video
Newsletter












D1 Masculine

TOULOUSE : Didier Dinart en contact avec le Fénix...



Didier Dinart, l'un des plus beaux palmarès du handball français, est en contact avec Toulouse, a confirmé l'international après les propos du président du club toulousain dans la presse jeudi.
Didier Dinart, l'un des plus beaux palmarès du handball français, est en contact avec Toulouse, a confirmé l'international après les propos du président du club toulousain dans la presse jeudi.
Didier Dinart, le pivot-défenseur de l'Atletico Madrid, a confirmé ce jeudi être en contact avec le Fénix Toulouse handball, corroborant ainsi les propos de Patrick Salles, le président du club (lire ci-dessous).

Sous contrat avec le club espagnol jusqu'en 2013, Didier Dinart (35 ans, 355 sélections), envisagerait un retour en France et plus particulièrement à Toulouse.

Les deux conditions sine qua non à la venue de l'international français sont, selon Patrick Salles, "que d'autres partenaires économiques nous rejoignent dans cette aventure et aussi que sa situation contractuelle le permette. Mais, oui, nous avons des discussions avec Didier Dinart". Didier Dinart rejoindrait d'autres internationaux : Jérôme Fernandez et Daouda Karaboué.

Didier Dinart serait une recrue de choix pour le club toutlousain, à la vue de son palmarès : triple champion du monde, double champion d'Europe et médaille d'or aux J.O. de Pékin avec l'équipe de France. Il a également remporté deux Ligues des Champions avec Montpellier et Ciudad Real.

Didier Dinart (ici avec Nikola Karabatic), pilier de la défense des Bleus et de l'Atletico Madrid, intéresse Toulouse. Mais le Fenix aura-t-il les moyens de ses ambitions ?/ Photo archives DDM, Xavier de Fenoyl
Didier Dinart (ici avec Nikola Karabatic), pilier de la défense des Bleus et de l'Atletico Madrid, intéresse Toulouse. Mais le Fenix aura-t-il les moyens de ses ambitions ?/ Photo archives DDM, Xavier de Fenoyl
Salles : "Dinart ? C'est envisageable"

Alors que les négociations pour les prolongations de contrat se mènent tambour battant, le président du Fenix songe aussi au recrutement. Et à un certain Didier Dinart.

Président de Toulouse depuis 3 ans, Patrick Salles dresse un premier bilan et livre ses ambitions pour le futur, notamment en confirmant les contacts avec Didier Dinart (35 ans, 355 sélections), l'un des plus gros palmarès du handball français.

Quel bilan, le président que vous êtes, fait-il de cette première partie de saison ?

Sportivement nous sommes dans une situation un peu difficile avec trois défaites de rang en championnat mais cela ne ternit pas un début de saison plutôt correct. Nous recevons deux fois de suite (Tremblay puis Nantes) et si on se comporte bien nous serons toujours dans nos objectifs, c'est-à-dire la 5e ou 6e place.

Êtes-vous satisfait du rendement des joueurs cadres de cette équipe ?

Je n'ai aucun doute sur leur volonté de faire progresser le club. C'est un sport collectif et il est difficile de sortir des individualités du lot mais je profite de votre question pour saluer l'apport extraordinaire de Jérôme Fernandez, sur et en dehors du parquet.

Plusieurs joueurs sont en fin de contrat. Où en êtes-vous des discussions ?

C'est quasiment fait même s'il faut encore signer les contrats concernant Calvel, Van Cauwenberghe, Pardin et Moreau. Concernant Andjelkovic, c'est également en bonne voie et pour Roby nous sommes en discussion. Enfin, notre souhait est de conserver Joël (Ndlr : Da Silva, l'entraîneur) pour les prochaines saisons et nous avons convenu d'en discuter plus tard. (Ndlr : rajoutons que Fabien Arriubergé, l'un des trois gardiens de but ne sera pas conservé).

Économiquement, êtes-vous satisfait de l'évolution du Fenix ?

C'est réjouissant de voir que nous sommes capables de faire venir du monde régulièrement au palais des sports. Nous sommes également satisfaits de la notoriété et de la diffusion de la marque « Fenix ». L'objectif est désormais d'accroître notre potentiel économique. Nous aimerions augmenter notre budget pour passer de 2,3 à 3 millions. On travaille avec les actionnaires sur un nouveau plan de trois ans pour voir si de nouvelles personnes veulent rentrer dans le club pour franchir un palier. Il faudrait que d'ici à deux mois nous ayons des garanties économiques pour amorcer cette nouvelle impulsion qui doit nous permettre de viser le Top 3 à court terme.

Plusieurs sources évoquent l'arrivée de Didier Dinart à Toulouse. Qu'en est-il ?

Il faut d'abord que d'autres partenaires économiques nous rejoignent dans cette aventure et aussi que sa situation contractuelle le permette. Mais, oui, nous avons des discussions avec Didier Dinart et si on peut le faire venir ce sera avec grand plaisir. Il faut franchir un cap financier pour le concrétiser mais il y a aujourd'hui de grands joueurs qui sont prêts à nous rejoindre. Disons que pour Didier c'est envisageable (sourires).

SOURCE LA DEPECHE

Jeudi 9 Février 2012
Notez
Lu 542 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Septembre 2013 - 10:08 MAHB : Les quatre contrats homologués.

Jeudi 12 Septembre 2013 - 09:58 NANTES : ANTI prolonge au H.




Coupe EHF
20/05/2013 | 1000 vues
D1 Féminine
20/05/2013 | 616 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 556 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 379 vues
D2 Masculine
13/05/2013 | 452 vues





Une création de la marque déposée HANDSEVEN - Tous droits réservés et protégés par Copyright 2009 - 2013