Connectez-vous S'inscrire
HANDSEVEN : Devenez l'acteur de toute l'actualité du Handball !




Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
Rss
Mobile
Video
Newsletter












D1 Masculine

TOULOUSE : Daouda Karaboué « Toulouse ne descendra pas ! »



TOULOUSE : Daouda Karaboué « Toulouse ne descendra pas ! »
Le gardien de l’équipe de France de handball vit un exercice compliqué pour sa première saison à Toulouse. Actuel 11e de première division, le THB flirte toujours avec la zone rouge. Pour SPORTMAG, Daouda Karaboué tente d’apporter des explications sur les raisons de cette situation critique, alors qu’il reste seulement trois journées de championnat.

Daouda, un premier mot sur l’arrivée, enfin, de Jérôme Fernandez au sein de votre groupe. Comment avez-vous accueilli la nouvelle ?

Son arrivée est une grosse satisfaction pour nous. C’est en quelque sorte un « joli coup » pour Toulouse, mais je préfère prendre en compte le fait qu’il s’agisse du retour d’un grand joueur Français. C’est important d’avoir des garçons comme celui-là dans notre championnat. C’est un joueur qui a joué à Barcelone, Ciudad Real, Kiel. Il va apporter son expérience au groupe. Cela ne va pas tout révolutionner, on ne va pas pouvoir compter que sur lui, mais il va nous permettre de faire des rotations supplémentaires, il va parler aux jeunes, … Cela va être capital d’un point de vue humain aussi. Jérôme va apporter de la stabilité au groupe dans cette fin de saison, et c’est un cadre en plus dans l’effectif.



Vous êtes arrivé à Toulouse cet été, vous attendiez-vous à vivre une saison aussi compliquée au THB ?

Je savais que la saison allait être compliquée, difficile, mais franchement pas à ce point-là. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ça, à vivre autant de difficultés au niveau des résultats. Après un début de saison plutôt positif, on a manqué d’automatismes. Nous avons eu un état d’esprit défaillant et nous avons perdu cette cohésion d’équipe. Mais tout cela n’est pas lié au hasard. Ce sont les fruits de la qualité de notre travail. Il y a des choses que certains n’ont pas assimilé tout de suite, du point de vue de la rigueur, de l’investissement, de l’implication dans le travail, dans l’entraînement, dans la vie de tous les jours. C’est ce qui nous a empêché d’avancer et d’enchaîner les victoires.



Qu’entendez-vous par un manque de rigueur ?

Il a fallu bosser au niveau de l’état d’esprit. Il y avait un manque de rigueur sur le terrain et en dehors. Il fallait reconstruire et repartir sur des bases saines. Concrètement, je parle de l’hygiène de vie. C’est bien de faire la fête, mais il faut pouvoir récupérer avant chaque match. Ce sont des choses qu’il a fallu intégrer chez certains. Visiblement, tout le monde n’avait pas compris le sens du mot « sportif de haut niveau ». On se disait que ce n’était pas grave. Il a fallu qu’on tombe bien bas pour commencer à se bouger les fesses. Mais bon, désormais j’ai envie de dire que tout cela est derrière nous.



Estimez-vous que ce groupe, construit dans la douleur, sera plus fort et plus armé pour l’avenir ?

C’est certain que les groupes se forgent parfois dans la douleur. Ça fait avancer, c’est positif. L’équipe a compris quel état d’esprit il fallait avoir. Nous sommes conscients qu’il faut hisser notre niveau de jeu et cela passe par l’implication de chacun au bénéfice de l’équipe. Les matches à Saint Cyr (victoire 30-34) et Ivry (victoire 25-31) en sont de parfaits exemples. Nous avons montré notre vrai visage. Mais nous aurions du avoir ce niveau de jeu-là pendant toute la saison, j’estime que c’est quand même le minimum pour une équipe comme la nôtre.



Toulouse a aussi souffert des blessures cette saison, notamment celle de Danijel Andjelkovic. Est-ce aussi l’une des causes de ces résultats ?

Non mais les blessures, franchement je n’avais encore jamais vu ça au cours de ma carrière. Nous n’avons jamais été au complet depuis le début de la saison ! Alors d’accord on peut compter sur des jeunes talentueux, mais a chaque fois c’est du bricolage. Ce n’est pas de cette façon qu’on avance dans la sérénité et qu’on peut construire l’esprit tranquille. Il y avait tous les éléments de la saison galère. Je n’aime pas trop me cacher derrière cela, mais je pense qu’on n’a pas eu tellement de chance non plus.



Les ambitions de votre président, qui souhaite voir Toulouse accrocher une place européenne dans les trois ans, vous semblent-elles mesurées ?

Oui, je pense que l’objectif d’accrocher une place européenne est mesuré. Le président est ambitieux et je crois qu’il a raison de l’être. Les choses doivent évoluer à Toulouse, il y a plein de choses à faire. L’investissement passera à la fois par le staff, l’entraîneur et les joueurs. Il y a les structures pour faire de grandes choses ici. Mon expérience du haut niveau me permet aussi de donner parfois mon avis. Je ne suis pas venu pour ça, mais j’essaie d’être de bon conseil, et je le fais avec plaisir.



Comment appréhendez-vous la fin de la saison désormais ? Il reste trois matches et vous ne possédez que 2 points d’avance sur le premier reléguable Dijon…

Je sens le groupe concentré et motivé. Nous sommes maître de notre destin. On rate un peu le coche contre Cesson à domicile la semaine dernière (défaite 24-25). Cette victoire nous aurait permis de décrocher les dernières places. Mais entre les pertes de balles et le reste, nous n’avons pas été capable de l’emporter. C’est comme ça, mais rien n’est terminé. On sait qu’il nous reste des matches capitaux, et on ne va rien lâcher.



Une relégation du THB à l’échelon inférieur fragiliserait-elle votre avenir personnel à Toulouse ?

Non, mon avenir est à Toulouse ! Si je suis venu ici c’est pour y rester et continuer en première division. L’année prochaine je serais toujours au THB, et ce sera en D1. Toulouse ne descendra pas !



Propos recueillis par Victor Guilloteau
SOURCE SPORT MAG

Mercredi 11 Mai 2011
Notez
Lu 724 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Septembre 2013 - 10:08 MAHB : Les quatre contrats homologués.

Jeudi 12 Septembre 2013 - 09:58 NANTES : ANTI prolonge au H.




Coupe EHF
20/05/2013 | 1000 vues
D1 Féminine
20/05/2013 | 616 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 556 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 379 vues
D2 Masculine
13/05/2013 | 452 vues





Une création de la marque déposée HANDSEVEN - Tous droits réservés et protégés par Copyright 2009 - 2013