Connectez-vous S'inscrire
HANDSEVEN : Devenez l'acteur de toute l'actualité du Handball !




Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
Rss
Mobile
Video
Newsletter







OFFRES D'EMPLOI

club N2 recherche Gardien
MASCULIN : GB - 13/02/2012 - Jean-rené RAGON

recherche joueuse
FEMININ : GB - 31/01/2012 - Xxxxxxxxx XXXXXXXXX






D1 Masculine

MONTPELLIER : Le patron a repris la main

RAPPEL Samedi à Pau, les Montpelliérains ont battu Chambéry en finale (32-29), s'adjugeant le 31e trophée dans l'histoire du club Montpellier a terminé cette première partie de saison comme il l'avait commencée : par une victoire. En septembre, c'était à Monaco, lors du Trophée des champions, premier du nom. Samedi, c'était à Pau, en finale de la Coupe de la Ligue. Avec la même victime : Chambéry, à qui les Héraultais, depuis 2001, n'ont abandonné que deux titres sur les vingt-neuf mis en jeu et qui, en remportant seulement le match de championnat (34-31 le 3 novembre), doit se dire qu'il n'a pas remporté la confrontation qui comptait le plus cette saison.



DR
DR
Entre ces deux rendez-vous, l'ensemble héraultais a connu quelques vicissitudes. On a pu croire un instant que la flamme
brillait un peu moins. Le jeu semblait moins fluide ; quelques victoires moins nettes. Plus qu'un problème d'état d'esprit, il fallait voir, en fait, dans les nombreuses blessures qui ont plombé l'automne montpelliérain l'explication majeure aux difficultés rencontrées.

Des quatre défaites concédées en vingt-cinq matches officiels, celle face à Hambourg (26-30, le 26 septembre), en ouverture de la Ligue des champions, est, en fin de compte, la seule contre-performance. Ce jour-là et les jours précédents, Patrice Canayer et ses hommes ont sous-estimé l'aspect émotionnel de cette grande première à l'Arena.

Pour le reste, en l'absence de ses cadres (tour à tour Karabatic, Kavticnik et Guigou pour ne citer que les principales victimes de l'automne), Montpellier a su serrer le jeu, se contenter de l'essentiel parfois et pu compter sur le reste d'un groupe au sein duquel certains ont pris une autre dimension à l'image notamment de William Accambray. Ça lui vaut aujourd'hui de jouer encore sur tous les tableaux.

Victorieux de ses neuf derniers matches, toutes compétitions confondues, le MAHB a repris la main en même temps que Chambéry - passé tout près de la faute au moins à deux reprises en championnat - donnait des signes de fatigue. Il est même presque dommage que les compétitions domestiques marquent une pause jusqu'en février prochain tant le rapport de force, longtemps favorable aux Savoyards, semblait s'inverser.

En tout cas, la manière avec laquelle les Héraultais ont terminé l'année est un signe fort envoyé à la concurrence. Et pour peu que la poisse ait déserté pour de bon le palais des sports René-Bougnol, ils pourraient trouver dans la seconde partie de saison de quoi assouvir leur immense appétit.

En Ligue des champions, alors que trois matches restent à jouer dans la phase de groupe, Hambourg et Veszprém vont devoir composer avec eux pour la première place du groupe B. En championnat, Chambéry n'a pas fini de sentir tout près le souffle de son rival.

Pour peu que les deux équipes maintiennent leur cadence, alors la quatrième confrontation de la saison entre les deux cadors du handball français, en mai à l'Arena, prendrait des allures de finale. De celles que Montpellier gère si bien...
F. P.

SOURCE MIDI LIBRE

Mardi 21 Décembre 2010
Notez
Lu 580 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Septembre 2013 - 10:08 MAHB : Les quatre contrats homologués.

Jeudi 12 Septembre 2013 - 09:58 NANTES : ANTI prolonge au H.




Coupe EHF
20/05/2013 | 1025 vues
D1 Féminine
20/05/2013 | 633 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 582 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 397 vues
D2 Masculine
13/05/2013 | 468 vues





Une création de la marque déposée HANDSEVEN - Tous droits réservés et protégés par Copyright 2009 - 2013