Connectez-vous S'inscrire
HANDSEVEN : Devenez l'acteur de toute l'actualité du Handball !




Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
Rss
Mobile
Video
Newsletter












D1 Masculine

Bosquet, capitaine de l'USDK : « Le joker médical c'est moi ! »

Sa saison avait débuté depuis quelques minutes qu'elle le plongeait dans la galère. Blessé au pied droit le 3 septembre lors du tour préliminaire de Ligue des champions, Sébastien Bosquet est revenu au jeu, une mi-temps en attaque, contre Créteil, mercredi. Près de trois mois après, le champion du monde dunkerquois (32 ans) retrouve l'Europe, en Coupe EHF, ce soir avec l'USDK, contre Balatonfüredi, un club hongrois qui vaudrait le milieu de tableau de la D1 française.



Sébastien Bosquet avait faim de jeu. Ce soir, il jouera davantage contre Balatonfüredi pour l'entrée de l'USDK en coupe EHF. - PHOTO JEAN-CHARLES BAYON
Sébastien Bosquet avait faim de jeu. Ce soir, il jouera davantage contre Balatonfüredi pour l'entrée de l'USDK en coupe EHF. - PHOTO JEAN-CHARLES BAYON
Sa saison avait débuté depuis quelques minutes qu'elle le plongeait dans la galère. Blessé au pied droit le 3 septembre lors du tour préliminaire de Ligue des champions, Sébastien Bosquet est revenu au jeu, une mi-temps en attaque, contre Créteil, mercredi. Près de trois mois après, le champion du monde dunkerquois (32 ans) retrouve l'Europe, en Coupe EHF, ce soir avec l'USDK, contre Balatonfüredi, un club hongrois qui vaudrait le milieu de tableau de la D1 française.

- Comment vous êtes-vous trouvé pour votre reprise ?
« Un peu brouillon mais comme un retour. Je suis à 200 % dans ma tête, j'ai envie, mais après trois mois et seulement quatre entraînements de handball dans les jambes, il ne fallait pas s'attendre à ce que je sois extraordinaire. Pour l'instant. Je n'ai pas eu de douleur au pied, mais j'ai quand même fait plus d'un mois et demi de travail physique. Il faut que j'encaisse tout ça et que je retrouve du rythme. On a beau s'entraîner physiquement, le match reste un match. C'est plutôt encourageant. Je suis en avance sur ce qu'on avait envisagé. Du coup, je pense qu'il n'y aura pas de joker médical : ce sera moi. »

- On évoquait en effet plutôt trois mois de cicatrisation pour votre aponévrose plantaire déchirée, vous être vraiment en avance et affûté...
« J'ai fait tout ce qu'il fallait, j'ai eu de longues journées... Je connais un peu le chemin d'une longue blessure, même si trois mois, ça m'a paru beaucoup plus court que ce que j'ai pu subir pour mon tendon d'Achille (2007-2008). Surtout que c'était une période où l'équipe n'allait pas trop bien, ce n'était pas évident pour moi. »

- Comment avez-vous vécu cette mauvaise passe ?
« Difficilement car je ne pouvais pas aider et je voyais que les copains avaient beau s'accrocher, ils étaient dans une spirale de défaites. En commençant mal à domicile, on s'était mis la peur au ventre. Mais c'est oublié. On est sur une bonne dynamique (4 victoires, 4e de D1) . Il faut aller de l'avant et faire la plus longue série. »

- La coupe d'Europe, c'est un bol d'air, le groupe l'attend ?
« Le bol d'air, ça fait trois-quatre matchs qu'on se l'est donné. C'est une autre compétition, une équipe inconnue. C'est l'occasion de montrer que Dunkerque est revenu, même sur la scène européenne. Mais on enchaîne. Et entre l'aller et le retour, il y a un match très important à Tremblay qui nous permettrait de montrer aussi qu'on est définitivement de retour et pour quelque chose de très haut. »

- L'équipe de France vous titille ?
« Je ne vais pas dire non, mais chaque chose en son temps. Mon objectif premier, c'était de bien me soigner, de revenir. Voilà, j'ai fait une demi-heure, sans douleur au pied. Ma philosophie reste la même : être performant avec mon club pour pouvoir faire la sélection. Bien sûr que c'est dans ma tête. »

- L'Euro, un peu tôt peut-être, en janvier ? Les Jeux olympiques de Londres ?
« L'Euro, les Jeux... il faut que je reprenne du rythme, que je montre que je suis de retour et même plus fort qu'avant. Je me sens plus fort. » •

USDK - BALATONFÜREDI, ce soir (20 h), 3e tour aller de la Coupe EHF. Retour : dimanche 4 décembre en Hongrie.

L'USDK est au complet, mais laissera Soudry et Touati au repos.

SOURCE LA VOIX DES SPORTS

Samedi 26 Novembre 2011
Notez
Lu 353 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Septembre 2013 - 10:08 MAHB : Les quatre contrats homologués.

Jeudi 12 Septembre 2013 - 09:58 NANTES : ANTI prolonge au H.




Coupe EHF
20/05/2013 | 1014 vues
D1 Féminine
20/05/2013 | 627 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 573 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 389 vues
D2 Masculine
13/05/2013 | 463 vues





Une création de la marque déposée HANDSEVEN - Tous droits réservés et protégés par Copyright 2009 - 2013