Connectez-vous S'inscrire
HANDSEVEN : Devenez l'acteur de toute l'actualité du Handball !




Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
Rss
Mobile
Video
Newsletter












D2 Masculine

ANGERS : Défaite face à Nîmes 29 à 33

Après son succès précieux en terre drômoise la semaine passée, les équipiers d’Ilja Komnenovic ont retrouvé une salle Jean Bouin « chaude bouillante ». 2200 spectateurs avaient garni les travées de la salle angevine pour accueillir le leader incontestable de la PROD2. Toujours privée d’un de leur meneur de jeu Sid Ali YAHIA « la bande noyangevine » avait à cœur de (dé)montré que sa 5ème place n’était pas usurpée. Et on peut dire que ce match a tenu toutes ses promesses.



Photo : JP Gagnon
Photo : JP Gagnon
Dès le début du match les nîmois montrent leur solidité et toute balle perdue par les noyangevins est transformée par les feux follets adverses Scaniocce et Rebicon qui tout au long du match vont s’en donner à cœur joie. Après 5 mn de jeu le score est équilibré (3 à 3) et malgré des solutions en attaque les rouges butent sur l’excellent Idrissi. Bakekolo et Cauwenbergh ouvrent leur compteur et permettent à Angers Noyant de se maintenir à hauteur des hommes de Chauvet. Les gardois restent solides et inspirés et ce n’est pas pour rien que cette équipe domine ce championnat. Bien emmenés par un Nicolas Zens inspiré et un Guillaume Saurina omniprésent à la finition Nîmes reste devant. De son côté Angers Noyant démontre qu’il faudra compter avec elle et Diarra répond à Saurina. Au quart d’heure de jeu les « crocodiles » mènent 9 à 8, puis du côté noyangevin les imprécisions se multiplient et le manque de justesse se paie cash. On pense alors que les sudistes vont s’envoler en prenant 4 buts d’avance à la 20ème minute (13 à 9) puis 15 à 11 à 5 mn de la fin de cette première mi-temps. Yohann Eudaric victime de ses nerfs se voit sanctionné pour la seconde fois ce qui va handicaper son équipe. Mais Angers Noyant ne baisse pas la garde et résiste à la furia adverse et retrouve des couleurs pour terminer cette mi-temps à 2 buts (15 à 17).

Au retour des vestiaires les « futurs » champions vont accélérer le jeu et profiter de la fébrilité locale pour (re)creuser l’écart et mener 21 à 17. Nîmes va continuer à imprimer son rythme pour maintenir l’écart (24 à 21 à la 40ème minute). La rentrée de Marius RAZAFIMANDRANTO à la mène va dynamiser les locaux qui s’accrochent et ne sont distancés que de 3 buts à la 45ème minute (24 à 27). Mais bien protégés par Idrissi et toujours très présents en contre, les gardois restent maîtres du jeu. Malgré un Diarra performant, un Cauwenbergh au top de sa forme et un Nikolic conquérant, Angers Noyant ne comble pas son retard et est toujours en retrait (26- 29) à 10mn du terme. Comme en première mi-temps les hommes de Peneau vont prouver qu’ils ont des ressources, qu’ils ont grandi dans le jeu et dans l’approche de ce type de match. D’ailleurs ils reviennent à 1 but (28 à 29) et vont pouvoir égaliser grâce à l’homme bondissant de leur « team » - Marius Razafimandranto mais… le duo arbitral (pas très inspiré ce soir) en décide autrement et va lui refuser son but égalisateur. C’est sans aucun doute le tournant de cette fin de match puisqu’ensuite l’énergie n’est plus là dans les corps noyangevins et les coéquipiers de Guillaume Saurina vont aggraver le score et terminer vainqueurs de ce match fleurant bon le handball de haut niveau. Victoire de Nîmes 33 à 29.

La déception était grande dans le camp local et David Peneau ne cachait pas la sienne après la rencontre :
« Oui je suis très déçu car je crois que là encore il ne nous manque pas grand-chose pour gagner. Mais toute la différence entre notre équipe et l’équipe de Nîmes c’est cette capacité à gérer les moments importants. Cela a été, je crois, un match de haut niveau gâché un peu par un arbitrage peu cohérent. Mais il faut féliciter les joueurs car malgré la fatigue ils ont le mérite de ne pas fléchir et de s’accrocher. Maintenant avant une trêve de 15 jours mettons à profit cette bonne dynamique pour aller à Vernon avec cet esprit conquérant. »

Et avec ce merveilleux public les joueurs se sentent aider et rendez-vous lui est donné le 8 mars pour le match face à Besançon.

Patrice LECROQ
Communiqué et infos club d'ANGERS

HANDSEVEN

Samedi 16 Février 2013
Notez
Lu 943 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 11 Septembre 2013 - 11:21 BILLERE : Le choc face à Angers.

Lundi 13 Mai 2013 - 11:48 NIMES : CHAMPION JUSQU’AU BOUT




Coupe EHF
20/05/2013 | 1000 vues
D1 Féminine
20/05/2013 | 616 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 556 vues
D1 Masculine
13/05/2013 | 379 vues
D2 Masculine
13/05/2013 | 452 vues





Une création de la marque déposée HANDSEVEN - Tous droits réservés et protégés par Copyright 2009 - 2013